La cuisine et ses stéréotypes

La cuisine des peuples, la cuisine des nations, la cuisine tout simplement. La cuisine fait partie intégrante de la culture d’un peuple. Il est difficile de parler de l’histoire d’une nation sans y associer son art culinaire ou les spécialités inhérentes à cette dernière. Une nation se définit aussi à travers ce qu’elle a de plus bon, de spécial, d’unique et d’exceptionnel dans les fourneaux de son parcours culinaire. Cependant, cette identification culinaire a été au fil du temps source de stéréotypes, parfois infondés.

S’il est vrai que chaque peuple a une cuisine bien définie, il est tout aussi vrai que les mêmes ingrédients, utilisés ailleurs et dans un mode de préparation tout à fait différent, feraient également un repas local, en fonction du lieu et du contexte.

lorsque je parlais cuisine avec ma grand-mère, elle me disait toujours qu’elle avait appris à préparer avec  » ce qu’il y avait ».
En effet, la cuisine se basait principalement sur les produits locaux et les recettes étaient alors crées avec ses éléments là.

Aujourd’hui, beaucoup de choses ont changé : les premiers voyages ont amené non seulement des étrangers mais également leur culture, leur histoire et leur cuisine. On emmène avec soi notre cuisine mais on adopte aussi de nouvelles saveurs, de nouveaux modes de préparations et la cuisine se voit transformée et adaptée, elle se modernise.

La cuisine se fait de plus en plus belle, elle se renouvelle constamment et surtout, elle voyage et mélange les saveurs, les produits d’ici et d’ailleurs. Elle revêt de plus en plus différents aspects, empruntés ici et là, la cuisine se mélange. Elle mélange les cultures.

Il est donc indispensable d’inscrire, dans cette nouvelle optique, toutes les cuisines du monde. L’Afrique n’est donc pas en reste et devrait également prendre place à cette grande table culinaire multiculturelle. Les produits qui constituent les repas basiques dans nos pays Africains peuvent très bien revêtir leur plus belle robes dans des constitutions culinaires hors du commun qui seraient alors des chefs-d’oeuvre dans la gastronomie universelle.
Les stéréotypes culinaires sont des freins car ils stigmatisent des produits et les cantonnent dans des préparations de base qui cachent tout le potentiel et l’apport, ô combien merveilleusement gustatif, de beaucoup d’éléments de nos cuisines. Ainsi, une feuille de manioc ( connue surtout comme accompagnant et consommée très souvent pilée ) peut se révéler comme un ajout précieux dans une recette occidentale ou autre.

Il nous revient donc de créer, avec nos produits locaux, des recettes qui viennent s’ajouter au patrimoine culinaire de l’humanité, en sortant des repas et recettes  » stéréotypes « .

La cuisine est à la portée de tous et elle est un moyen excellent pour véhiculer l’essence d’un peuple. La cuisine unie. Elle est l’art de transformer des éléments de la nature en réjouissances gustatives, olfactives et visuelles. Ceux qui en ont fait leur passion sont capables de créer des chefs-d’oeuvre exceptionnels.

Sortir la cuisine des stéréotypes, c’est offrir à la nature un moyen d’expression infiniment doux mais également unique et lui permettre d’être le mélange de cultures par excellence tout en respectant la singularité de chaque nation.

A très bientôt

2018-05-03T11:37:53+00:00

Leave A Comment